Radio Logo
RND
Ouça {param} na aplicação
Ouça RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde na aplicação
(171.489)
Guardar rádio
Despertar
Sleeptimer
Guardar rádio
Despertar
Sleeptimer
Página inicialPodcastsMúsica
RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

Podcast RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Podcast RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

juntar

Episódios Disponíveis

5 de 24
  • Écouter le monde - La vie sonore d’Alger
    Savons-nous parler de notre écoute, la décrire ? Le cinéaste Algérien Yazid Arab, évoque sa manière de prêter l'oreille à la ville. Il livre son portrait d'Alger, en mots et en sons. Le réalisateur Yazid Arab, auteur du film Notes Blanches raconte la ville d’Alger à partir des sonorités qui l’habitent : les appels à la prière, les voix des posticheurs qui occupent les marchés et les trottoirs, les receveurs dans les bus, les bruitages de navires et de voitures… Cette bande sonore donne une empreinte à la mémoire sonore d’Alger et l’a rend unique en Méditerranée. Pour ce réalisateur singulier, primé au festival Amazigh en 2011, le son permet de donner de la vie à une ville, de l’animer, de la situer dans un contexte concret, de la doter de réalisme. Cet épisode est une rediffusion du 09/03/2019. Les captations sonores de la ville d'Alger ont été réalisées par Yazid Arab, également  contributeur de la plateforme participative d’Ecouter le Monde, Tout à la fois émission de radio diffusée chaque dimanche dans le journal d’information de RFI et plateforme participative, Ecouter le monde donne à entendre les cultures du monde à travers des sons du quotidien. Des centaines d’émissions sont à écouter en podcast sur cette page, tandis que la plateforme évolutive www.ecouterlemonde.net propose des cartes postales sonores et des enregistrements. À ce jour, 245 captations sonores sont disponibles en libre accès.
    11/28/2021
    2:30
  • Écouter le monde - Le silence imposé à Thiruvananthapuram
    Comment entendre le silence ? Est-ce de l’inaudible, une musique imaginaire, une injonction…?. Du silence apparent des beaux quartiers d’une ville moyenne à celui imposé dans les rues par le pouvoir et jusqu’au silence intérieur, cette série d’Écouter le monde propose et réunit trois évocations de ce beau bruit.  Les rues de la capitale du Kerala, sont presque toujours bruyantes. Quand les travailleurs agricoles viennent manifester pour leurs droits : l'accès au financement et aux semences, ils portent la voix. Dans ces rues faites de bruits assourdissants, comment faire entendre ses revendications ? Pour cela, le niveau de décibel doit être plus puissant, si puissant, qu'il couvre tout : les voix, les klaxons, le trafic. Mais dans ces mêmes rues quand des élus passent, le silence qui s'impose est extraordinaire, stupéfiant, tout le monde l'entend. Au passage d'un convoi officiel, la circulation est coupée, les piétons arrêtés. Tout se tait, sauf les 35 moteurs des voitures d'État qui passent l'une après l'autre, c'est presque un chuchotement. Après, les rues de la capitale du Kerala redeviennent bruyantes. Cet épisode est une rediffusion du 22/09/2018, il a été réalisé avec les anthropologues de Milson, un programme du Centre de recherche en ethnomusicologie (CNRS - UPN) qui étudie et raconte la diversité des sociétés du monde à travers ses milieux sonores. Les captations sonores à Thiruvananthapuram ont été réalisées par Christine Guillebaud en 2018. Chercheure au CNRS, elle dirige le programme Milson - 2017 Toward an anthropology of Ambient Sound. New York/London: Routledge. Anthroplogy series
    11/21/2021
    2:30
  • Écouter le monde - Le silence intérieur
    Comment entendre le silence ? Est-ce de l’inaudible, une musique imaginaire, une injonction…?. Du silence apparent des beaux quartiers d’une ville moyenne à celui imposé dans les rues par le pouvoir et jusqu’au silence intérieur, cette série d’Écouter le monde propose et réunit trois évocations de ce beau bruit. Deuxième épisode : le silence intérieur. Le proverbe le pare d’or. Le silence, c’est le mot qui se tait et entrouvre les portes de l’imaginaire. Pour Alina Cantau, documentaliste et mélomane, il s’écoute pour entendre une voix intérieure, il résonne dans le beau poème Silence, du philosophe et poète roumain Lucian Blaga. Alina Cantau a quitté la Roumanie en 2002, à 25 ans, pour suivre des études de philosophie à l’université Panthéon Sorbonne. À la Bibliothèque nationale de France depuis 2007, cette amoureuse des livres, qui aime le piano, la flûte traversière et le Danube, a pour mission d’enrichir la bibliothèque numérique Gallica. Le silence n’est pas vraiment une absence de bruit, c’est comme une musique, c’est piano pianissimo, c’est tout doux… Le silence est un monde habité, transfiguré par notre force intérieure  Cet épisode est une rediffusion du 11/04/2021, il fait partie de la série « Les sons pour le dire ». Tous les épisodes de la série " Les sons pour le dire":  La série « Les sons pour le dire » réunit six épisodes d ’« Écouter le monde », consacrés au vocabulaire sonore en plusieurs langues. Comment traduit-on craquement en yoruba, souffle en persan, murmure en arabe, silence en roumain, fracas en espagnol ou cri en japonais ? Et quelle signification, commune ou différente, portent ces mots dans ces langues ? À l’écoute d’interlocuteurs bilingues, Monica Fantini propose une petite exploration poétique de sons et de sens.  Les sons pour le dire – Craquement Les sons pour le dire – Souffle                                                                 .    Les sons pour le dire – Cri                                                                               Les sons pour le dire – Murmure Les sons pour le dire – Fracas Les sons pour le dire – Silence ► Écouter Le monde sur : Apple Podcast Google Podcast Spotify
    11/14/2021
    2:29
  • Écouter le monde - Le silence apparent à Petrópolis
    Comment entendre le silence ? Est-ce de l’inaudible, une musique imaginaire, une injonction…?. Du silence apparent des beaux quartiers d’une ville moyenne à celui imposé dans les rues par le pouvoir et jusqu’au silence intérieur, cette série d’Ecouter le monde propose et réunit trois évocations de ce beau bruit. Premier épisode : le silence apparent à Petrópolis. A Petrópolis, un quartier résidentiel de Caxias do Sul au Brésil, on n’entend presque rien. Dans la rue, pas de vie commune, peu de bruits : voix d’enfants, voix d’un vendeur ambulant avec mégaphone, sifflet du vigile qui sillonne les rues la nuit en moto, un silence apparent envahissant. Mais ce n’est pas parce qu’un son n’est pas audible à nos oreilles qu’il n’existe pas. A Petrópolis, les maisons sont fermées, protégées par des clôtures électriques. Le courant les traverse, crée des champs magnétiques et un bruit inaudible à nos oreilles : des hautes fréquences sonores occupent l’espace en permanence. A l’aide d’un micro sensible aux hautes fréquences, le silence apparent devient audible : il est fracas. Cet épisode est une rediffusion du 26/06/2018. Il a été réalisé dans le cadre du projet Ecouter le monde – workshop Le paysage sonore –organisé par l’Université de Caxias do Sul au Brésil en octobre 2017 avec SUPSI (l’Ecole universitaire professionnelle de la Suisse italienne) et l’artiste Xabier Erkizia. Petropolis est aussi un livre-CD, résultat d’un travail collectif sur le terrain, publié par le département de formation et apprentissage de la SUSPI (Suisse).   Écouter Le Monde, un projet cofinancé par le programme Europe Créative de l’UE, est une exploration sonore, sensible et culturelle du monde à découvrir aussi sur ecouterlemonde.net
    11/7/2021
    2:39
  • Écouter le monde - Les clichés sonores
    Quelle idée du monde traduisent ou cachent les stéréotypes ? Comment se fabriquent-ils ? Qu’ils soient imprimés sur papier glacé ou sur bande sonore, les beaux clichés restent-ils familièrement banals ?   Rapportés de lointains territoires ou captés dans la rue en bas de chez soi, les clichés disent aussi une facette du monde tel qu’il est, mais surtout tel qu’on le regarde et on l’écoute, sans surprise. Les pigeons, les touristes et le petit orchestre sur la place Saint Marc de Venise, un tango dans le quartier la Boca à Buenos Aires, un bal musette en France, un carnaval au Brésil… : comment ces sons connus et rebattus s’inscrivent-ils dans l’imaginaire ?  Au travers d’un petit florilège, Monica Fantini questionne les « clichés sonores » du monde en même temps que les idées reçues sur le genre.  Un épisode réalisé avec les enregistrements sonores de la carte des sons d’Ecouter le monde : La Boca, Buenos Aires, Argentine : Dansée, Soleïma, Arabi, Meria, Cap Corse, France : Bal populaire, Vittiglio, Claude   Pelourinho, Salvador de Bahia, Brésil : Batucada au carnaval, Vittiglio, Claude   Venise, Italie : la place Saint Marc, Monica Fantini Tout à la fois émission de radio diffusée chaque dimanche dans le journal d’information de RFI et en podcast sur cette page et plateforme participative, Écouter le monde donne à entendre les cultures, les langues et les imaginaires du monde à travers des sons de cinq continents. La plateforme participative et évolutive www.ecouterlemonde.net propose des cartes postales sonores et des enregistrements. À ce jour, 245 captations sonores sont disponibles en libre accès.   ► Écouter Le monde sur : Apple Podcast Google Podcast  Spotify
    10/31/2021
    2:31

Sobre RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

Website da estação

Ouve RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde, RFI - Radio foot internationale E várias outras estações de todo o mundo com a aplicação radio.pt

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde

Descarregue agora gratuitamente e ouve facilmente o rádio e podcasts.

Google Play StoreApp Store

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde: Podcast do grupo

RFI - Ecouter Paris, écouter les villes du monde: Rádios do grupo

Information

Devido às restrições do seu browser, não é possível reproduzir directamente esta estação no nosso website.

No entanto, você pode tocar a estação aqui no nosso Popup-Player radio.pt.

Radio